Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettrie

La lettrie

Lectures et dialogue des cultures


David Foenkinos et Charlotte Salomon

Publié par philippe sur 23 Novembre 2015, 09:24am

Catégories : #Nouveauté

David Foenkinos et Charlotte Salomon

David Foenkinos, Charlotte, nrf, 2014.

A l’ouverture du bouquin, on pourrait penser qu’il s’agit de poésie. Ce n’est pas écrit d’ssus, mais ça y ressemble. Et on se dit que l'écrivain a peut-être enfin trouvé un souffle ample et nouveau.

Mais on… déchante. Foenkinos explique qu’il a eu besoin d’aller à la ligne à chaque phrase, dans un mélange d’empathie et de symbolique. Pourquoi pas.

Il raconte, en effet, la sombre vie de Charlotte Salomon, personne torturée, tourmentée, qui n’a pas été épargnée par la souffrance et a été mise à mort à Auschwitz.

La grande qualité du livre est ainsi de nous faire découvrir cette personne et son oeuvre.

Foenkinos s’est pris de passion pour les œuvres et la destinée de Charlotte Salomon. Comme Adrien Bosc dans Constellation, il exploite le plus qu’il le peut les hasards malheureux, les liens improbables, les traces de l’ironie tragique, les préméditations du destin.

Mais le bel écrivain met autant en scène son investigation et sa propre fascination que la biographie de son héroïne :

Me voilà en extase devant le mur d’une chambre défraîchie.

Sur ce procédé, voir aussi Olivier Rolin, Katja Petrowskaja, Christophe Boltanski.

Quant à la typographie, loin d’être un geste poétique, elle camoufle à peine ce qui est désormais la marque essoufflée de nombreux romanciers et de la plupart des journalistes : la phrase courte et incomplète dans laquelle le point a remplacé la virgule, qui se poursuit par une autre phrase courte et incomplète, et où le pathos s’est substitué à la profondeur :

C’est ainsi qu’il répond.
D’une manière évasive.

Son cœur bat trop fort.
Elle va s’évanouir.

Le style de notre époque.

Cet ouvrage a obtenu le Prix Renaudot ainsi que le Goncourt des Lycéens en 2014 (voir un article au vitriol du Nouvel Obs...).

La nouveauté vient déjà du fait qu'il a été réédité chez Gallimard, illustré de gouaches de Charlotte Salomon (octobre 2015).

Mais surtout, l'ouvrage de Foenkinos a permis d'éditer les oeuvres littéraires de Charlotte Salomon : Vie ? ou Théâtre ?, éditions Le Tripode, octobre 2015, accompagné de nombreuses oeuvres graphiques ainsi que des fac similés de documents de l'auteure (consulter l'ouvrage). Un peu chérot mais magnifique.

On a enfin accès à cette folie créatrice qui a été la sienne pendant deux ans, de 1940 à 1942, et qui est d'une modernité et d'une intelligence inouïe [...] On a l'impression en parcourant l'intégralité de se rapprocher d'elle.

interview de Foenkinos à RTL

Un spectacle mis en scène par Luc Bondy a été monté en août 2014, à partir de Vie ? ou Théâtre ?.

On a vu aussi fleurir un certain nombre d'expositions ou de rencontres (par exemple au Centre Edmond Fleg de Marseille) consacrées aux oeuvres et à la biographie tourmentée de cette personne étonnante et tragique.

Voir aussi la chronique de la Bulle de Manou.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

philippe 21/12/2015 16:45

Oui, une belle artiste, tu as raison.

zazy 21/12/2015 14:15

Survol de la vie de Charlotte Salomon, mais plaisir de découvrir une belle artiste. Je l'ai lu dans sa première mouture et n'achèterai pas celui-ci. Je ne pourrai même pas acheter le livre des oeuvres de Charlotte Salomon éditée par le Tripode. Vu des extraites : splendide

philippe 21/12/2015 16:47

Oui, une belle artiste, tu as raison.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents