Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettrie

La lettrie

Lectures et dialogue des cultures


Constellation, Adrien Bosc

Publié par philippe sur 28 Juin 2015, 06:43am

Catégories : #Adopte un Livre : notes de lecture, #Thèmes d'Aujourd'hui

Constellation, Adrien Bosc

Adrien Bosc, Constellation, Stock, 2014

"Le hasard nous ressemble"

Un livre… sympathique qui replonge le lecteur dans la fameuse « tragédie » de l’avion qui emmenait Marcel Cerdan vers son championnat du monde…

Adrien Bosc joue un peu à la Georges Perec à reconstituer, chapitre après chapitre, des morceaux de biographies des différents personnages qui occupaient l’avion. Il essaie, en justifiant son titre, de rattacher des trajectoires, des bouts de hasard (avec la citation de Bernanos, « le hasard nous ressemble »), des liens, des signes, les uns aux autres. La recherche systématique de signes et de liens à voir et à exploiter est d’ailleurs parfois un peu capillotractée… Le tout ficelé par des citations qui dévoilent ces relations ésotériques (Perec, Kafka, Coleridge, Giono…)

Deux sujets à mystère intéressants dans le roman : pourquoi l’avion s’est-il écrasé aussi loin de l’endroit où les pilotes pensaient être, l’île de São Miguel au lieu de Santa Maria ? Et le « destin » du Stradivarius de la violoniste Ginette Neveu après le crash, récupéré par un habitant de l’île, dont l’archet lui a été confisqué par les enquêteurs, mais qu’on n’a pas retrouvé ensuite.

Adrien Bosc a obtenu le Grand Prix du Roman de l’Académie Française pour cet ouvrage, en 2014, c’est donc bien écrit. Surtout que l’auteur n’abuse pas de la phrase courte, vérole de nos écrivains d’aujourd’hui. D’ailleurs encore une citation qui … raccorde différentes trames du texte : « les grammairiens sont pour les auteurs ce qu’un luthier est pour un musicien », de Voltaire. Comme dirait Pierre Albaladejo (moi aussi, j’ai mes maîtres à penser et mes citations !), « c’est techniquement bien joué ».

« De la joie des coïncidences et de l’attrait pour les figures effacées était née l’idée d’un livre que nous écririons. » Décollage réussi.

Bosc en Stock

Bosc en Stock

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents