Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettrie

La lettrie

Lectures et dialogue des cultures


1ère Page : Tribulations d'un Chinois en Chine !...

Publié par philippe sur 1 Janvier 2016, 11:10am

Catégories : #Début de Roman, #Aventures Action, #Humour drôle

1ère Page : Tribulations d'un Chinois en Chine !...
Comme petit clin d'oeil d'après bulles, voici le début des Tribulations d'un Chinois en Chine de Jules Verne :

« Il faut pourtant convenir que la vie a du bon ! s'écria l'un des convives, accoudé sur le bras de son siège à dossier de marbre, en grignotant une racine de nénuphar au sucre.

- Et du mauvais aussi! répondit, entre deux quintes de toux, un

autre, que le piquant d'un délicat aileron de requin avait failli étrangler !

- Soyons philosophes ! dit alors un personnage plus âgé, dont le nez supportait une énorme paire de lunettes à larges verres, montées sur tiges de bois. Aujourd'hui, on risque de s'étrangler, et demain tout passe comme passent les suaves gorgées de ce nectar ! C'est la vie, après tout ! »

Et cela dit, cet épicurien, d'humeur accommodante, avala un verre d'un excellent vin tiède, dont la légère vapeur s'échappait lentement d'une théière de métal.

« Quant à moi, reprit un quatrième convive, l'existence me paraît très acceptable, du moment qu'on ne fait rien et qu'on a le moyen de ne rien faire !

- Erreur ! riposta le cinquième. Le bonheur est dans l'étude et le travail. Acquérir la plus grande somme possible de connaissances, c'est chercher à se rendre heureux !...

- Et à apprendre que, tout compte fait, on ne sait rien !
- N'est-ce pas le commencement de la sagesse ?

- Et quelle en est la fin ?

- La sagesse n'a pas de fin! répondit philosophiquement l'homme aux lunettes. Avoir le sens commun serait la satisfaction suprême ! »

Ce fut alors que le premier convive s'adressa directement à l'amphitryon, qui occupait- le haut bout de la table, c'est-à-dire la plus mauvaise place, ainsi que l'exigeaient les lois de la politesse. Indifférent et distrait, celui-ci écoutait sans rien dire toute cette dissertation inter pocula.

« Voyons ! Que pense notre hôte de ces divagations après boire ? Trouve-t-il aujourd'hui l'existence bonne ou mauvaise ? Est-il pour ou contre ? »

1ère Page : Tribulations d'un Chinois en Chine !...
C'est un roman rempli d'humour et d'aventures, comme souvent chez Jules Verne. Une lecture vraiment agréable qui fait réfléchir aux bonheurs de l'existence.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mimi 02/01/2016 19:11

Une entrée en matière plutôt philosophique...

philippe 07/01/2016 10:32

Oui, et tout le roman est de montrer la valeur de la vie humaine. Mais par un récit enjoué et drôle !

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents