Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettrie

La lettrie

Lectures et dialogue des cultures


P'tite Citation : Ravalec, du Pain pour les Pauvres

Publié par philippe sur 4 Novembre 2015, 16:21pm

Catégories : #Citations, #Thèmes d'Aujourd'hui

P'tite Citation : Ravalec, du Pain pour les Pauvres

« Il était presque trois heures et il s’était mis à neiger. Sous le pont du chemin de fer, Boulevard Ney, il restait deux putes, en collants, frigorifiées et avec un air de momies décharnées, les dents de devant à moitié cassées pleines de rouge à lèvres. Mon dieu, avait dit le chauffeur, comment peut-on se retrouver dans un état pareil ? La sacoche du flic était presque vide, il restait juste quelques dizaines de milliers de francs. IL avait donné des billets au chauffeur, tenez, avant que je sois à sec, et il s’était occupé des deux filles.

Comment tu t’appelles ? il avait questionné. Sur le boulevard, les voitures roulaient doucement, à cause de la neige, pour ne pas glisser. La fille n’avait pas répondu. C’est cent francs la fellation. Deux cents l’amour, et sans préservatif il y a un supplément. Il avait tendu un gros tas. C’est pour toi, pour toi et ta copine. La fille regardait sans comprendre.

Tiens, c’est pour toi. T’as pas de retard d’hôtel ? Tu dois pas de fric au gars à qui t’achètes ? La fille avait dit si. Si, j’en ai. Alors prends, c’est pour toi. Pour toi et ta copine.

Du pain pour les pauvres.(…)

Au petit matin, dans le train qui le ramenait chez lui, il riait encore, du pain pour les pauvres, mince, c’était vraiment une nuit géniale. Une magnifique nuit. »

Vincent Ravalec, Du Pain pour les Pauvres, 1995

Le bonheur de la générosité...

Commenter cet article

jean pierre mazille 04/11/2015 18:43

Très joli conte, à l’image de celui un peu plus réel des Français avec leurs divers gouvernants, l’offrande est belle aussi, mais c’est le Peuple qui se laisse prendre et par-derrière, ne serait-ce que fiscalement.

philippe 05/11/2015 13:34

Certes. Mais la question de l'impôt est aussi le motif de toutes les démagogies, depuis belle lurette, comme dirait Gotlib...

Mimi 04/11/2015 17:12

On aimerait aussi distribuer du bonheur comme ça...

philippe 04/11/2015 17:51

Voui

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents