Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La lettrie

La lettrie

Lectures et dialogue des cultures


Alois Nebel, une BD et un film

Publié par philippe sur 14 Juillet 2015, 16:47pm

Catégories : #BD et Roman Graphique, #Europe Centrale, #Adopte un Livre : notes de lecture, #Thèmes d'Aujourd'hui

Alois Nebel, une BD et un film

Tchèques chefs d'œuvre.

Une BD ou un roman graphique tchèque de Jaroslav Rudiš (scénario) et Jaromir 99 (dessin). 3 volumes en VO, mais on le trouve en un seul volume chez l'éditeur Presque Lune, en 2014, et traduit par Christine Laferrière (suivre un entretien intéressant sur ses traductions).

Jaromir 99 est un dessinateur tchèque réputé. Il est aussi musicien, songwriter, compositeur (The Bombers, Kafka Band, et surtout Priessnitz). Ces différentes activités sont assez liées les unes aux autres, avec - et notamment en collaboration avec Rudiš - des spectacles qui mêlent musique, BD, littérature, dessin (voir le blog de J 99 et des extraits et des photos des spectacles de Priessnitz).

La couverture française

La couverture française

Un homme qui ne vit que pour son métier se fait virer de son poste de chef de la gare de Bily Potok (le ruisseau blanc), petit village du nord de la République Tchèque, peu après 89. il est sujet à une sorte de flashes qui le renvoient dans le passé (Nebel signifie brouillard, en allemand, langue que parle l’auteur). Il fait quelques jours d’hôpital psychiatrique avant de se retrouver comme un clochard à la Gare Centrale de Prague. Heureusement il va connaître l’amour.

Il y a aussi Vašek (Vachek), qui travaille aussi à la gare et profite de la mise à pied de Alois Nebel, il y a le père de Vašek et tous ses amis : ils font de la contrebande avec les Russes et les Polonais, ils sont pourris, corrompus, et bien plus nocifs que ce que l’on pourrait croire ; et depuis longtemps…

Enfin il y a le surgissement du passé, sous plusieurs formes. C’est notamment un muet qui arrive d’on ne sait où, que tout le monde rejette, que les policiers interrogent, et qui va assumer une vieille vengeance, à laquelle tous les autres personnages sont plus ou moins liés…

La trame est, en effet, complexe, finement tressée et demande une large coopération du lecteur.

On retrouve des thèmes chers à Jaroslav Rudiš : le no man’s land, les frontières, les inter-mondes ; les traces de l’Histoire, la présence du passé, un monde qui n’a plus de présent et n’a pas encore de futur ; un personnage qui doit trouver sa place dans un monde qui n’existe plus…

Le dessin en noir et blanc de Jaromir 99 est très beau et très fort.

Alois Nebel, une BD et un film

Le film

Le roman graphique publié entre 2003 et 2005 a fait l’objet d’une adaptation en cinéma d’animation en 2011, par Rudiš, Jaromir 99 et le cinéaste Tomás Lunák. Le DVD est distribué en France et en français (ARP sélection).

Le bonus du making of est tout à fait intéressant et instructif. L’équipe du film a tourné avec des comédiens et en décors réels. Ils ont ensuite employé la technique de la rotoscopie pour donner l’aspect d’un dessin animé. Mais les dessins et la réalité se superposent et procurent un ton très particulier à l’image. Dès le tournage, il fallait penser à cette technique et prévoir le résultat possible. Tout cela a constitué un travail énorme et le film a demandé 2 ans de travail.

Alois Nebel, une BD et un film

Le résultat est somptueux, les images sont sublimes, et l’histoire aussi forte que dans la BD. Le jeu d’acteurs est majestueux.

Jaroslav Rudiš travaille actuellement sur un film à partir de son projet sur Kafka, à Berlin. On ne peut qu’espérer que cette œuvre soit d’une aussi grande beauté que Alois Nebel. Le groupe Kafka Band a tourné tout l'été en Europe avec ce spectacle.

Voir la chronique sur La Fin des Punks à Helsinki de Jaroslav Rudis et la rencontre avec l'auteur.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents